Dans le cadre de la deuxième phase de la politique des pôles de compétitivité pour la période 2009-2011, doté d’un budget global de 1,5 Md€, le gouvernement vient de lancer le 9ème appel à projets du fonds unique interministériel (FUI). Désormais, Oséo sera chargé de la gestion des aides accordées aux projets retenus.
Pas moins de sept ministères (1) ont lancé, hier, le 20 octobre, le neuvième appel à projets du fonds unique interministériel (FUI) « pour l’attribution d’aides au financement de projets de recherche et développement (R&D) collaboratifs présentés par les pôles de compétitivité ». Le communiqué des ministres concernés précise que cet appel concerne « l’ensemble des secteurs économiques, industriels (y compris agro-alimentaires) et de services » et que les « projets doivent être labellisés avant leur envoi par le ou les pôles de compétitivité auxquels ils se rattachent. »

Un budget de 1,5 Md€ pour la période 2009-2011

Cet appel entre dans le cadre de la deuxième phase de la politique des pôles de compétitivité pour la période 2009-2011 et est doté d’un budget global de 1,5 Md€. Les huit appels à projets précédents avaient permis à 738 projets de R&D collaboratifs de recevoir 946 M€ de l’État et 512 M€ des collectivités territoriales, représentant un montant total de dépenses de R&D de 4Md€.
À l’exclusion des projets structurants comme les plateformes d’innovation, les projets sélectionnés devront répondre à plusieurs critères : des « retombées en termes de création de valeur, d’activité économique et d’emplois  », un « contenu technologique innovant », un « développement de nouveaux produits ou services pouvant être mis sur le marché à moyen terme » et une «  cohérence des projets avec la stratégie du pôle et des entreprises concernées.  »
Les projets retenus seront annoncés en mars 2010. Oséo sera chargé de la gestion des aides accordées. Les candidats ont jusqu’au 27 novembre pour déposer leur dossier

21 octobre 2009, Elsa Bellanger

(1) Jean-Louis BORLOO, ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat, Christine LAGARDE, ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, Valérie PECRESSE, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Hervé MORIN, ministre de la Défense, Roselyne BACHELOT-NARQUIN, ministre de la Santé et des Sports, Bruno LE MAIRE, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, Michel MERCIER, ministre de l’Espace Rural et de l’Aménagement du Territoire, Christian ESTROSI, ministre auprès de la ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, chargé de l’Industrie, Dominique BUSSEREAU, secrétaire d’État chargé des Transports, auprès du ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de la Mer, Hervé NOVELLI, secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation auprès de la ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, Chantal JOUANNO, secrétaire d’État chargée de l’Écologie auprès du ministre d’État, ministre de l’Écologie, l’Énergie, du Développement Durable et de la Mer.

Voir: http://www.innovationlejournal.com/spip.php?article4765