À l’occasion du salon de l’agriculture, les pôles de compétitivité Céréales Vallée, Industrie& Agro-Ressources et Plastipolis ont signé une convention de partenariat pour créer France Green Plastics, « le Custer des Agromatériaux pour la plasturgie », initié fin octobre 2009. Ce cluster a pour but le développement et l’industrialisation de nouveaux matériaux issus de ressources végétales pour la plasturgie.

France Green Plastics a pour objectif principal de fédérer l’action de trois pôles de compétitivité dans leurs activités liées aux agromatériaux dans la plasturgie. Céréales Vallée, IAR et Plastipolis se sont ainsi associés pour renforcer le réseau dans ce domaine.

Fédération de trois pôles de compétitivité complémentaires

À travers les compétences et savoir-faire de leurs adhérents, Céréales Vallée améliore des ressources végétales à usage non alimentaire, IAR valorise, au niveau industriel, des ressources végétales et Plastipolis formule et transforme des matériaux.

La complémentarité de ces pôles permet la mise en œuvre d’une approche systémique dans le développement de filières durables pour la plasturgie, la finalité étant l’industrialisation d’agromatériaux.

France Green Plastics mène à bien un ensemble d’actions pour développer une stratégie technologique commune sur les agromatériaux, offrir une visibilité internationale à cette filière française, animer et renforcer le réseau, faire émerger des projets partenariaux innovants, offrir des veilles technique et économique, coordonner les actions des formations et de transfert et mener un plan de communication.

France Green Plastics a pour ambition de devenir le référent principal des filières bioplastiques françaises (industriels, centres de recherches et développements, universités…).

Il permet ainsi à tous les intervenants de travailler à l’unisson pour faire avancer et émerger les agromatériaux en France.

Les agromatériaux pour la plasturgie ou bioplastiques

Les bioplastiques sont fabriqués à partir de biopolymères issus de la pétrochimie (polymères de synthèses ou associés à des composés naturels) ou de ressources renouvelables. Les principales sources de matières premières utilisées actuellement en Europe sont : les céréales (maïs, tournesol…), la betterave sucrière et la pomme de terre. À noter que les bioplastiques d’origine naturelle sont connus depuis le milieu des années 1900. À cette époque, on fabriquait déjà des pièces automobiles plastiques à partir de soja.

Aujourd’hui, les produits fabriqués à partir de bioplastiques se retrouvent de plus en plus dans de nombreux produits de notre quotidien : stylos, sacs, couverts, films alimentaires, emballages alimentaires, capsules de médicaments… Un usage qui devrait se généraliser d’ici quelques années.

Voir: http://www.voixdelain.fr/2010/03/29/cereales-vallee-iar-et-plastipolis-fondent-france-green-plastics/