Le Pôle de compétitivité de Bizerte vient d’organiser un colloque national sur la promotion des filières pomme de terre et figue de barbarie, qui a réuni industriels, professionnels, chercheurs et experts tunisiens et français, aux fins de réfléchir sur les moyens de renforcer la production et la transformation de ces produits.

Les participants ont notamment mis l'accent sur l'extension des cultures de la pomme de terre destinée à la transformation et l'expérimentation de nouvelles variétés à haut rendement, en collaboration entre le Centre technique de la pomme de terre (La Manouba) et le Pôle de compétitivité "Vitagora" (Dijon, France), indique la TAP.

Pour sa part, la figue de barbarie a fait l’objet d’une recommandation de la part des experts consistant à mettre sur pied une stratégie visant à promouvoir et valoriser la recherche dans ce domaine qui reste très peu développé, et ce malgré le potentiel d'exportation qu'il offre.

A rappeler au passage que les exportations tunisiennes de l’huile de figue de barbarie, par exemple, s’élèveraient à 50 litres à fin 2010 selon les estimations. Sans oublier que selon les expériences menées en Tunisie, la majeure partie des composantes du figuier de barbarie est à même de servir en pharmacologie et cosmétique. Voilà donc un créneau qui pourrait intéresser les industriels de tous bords.

Voir: http://www.webmanagercenter.com/management/article-99788-tunisie-la-pomme-de-terre-et-de-la-figue-de-barbarie-en-debat-a-bizerte