Le pôle de compétitivité Boulonnais Aquimer a été présélectionné par l'État et la Caisse des dépôts, son bras financier, pour développer une plateforme d'innovation des produits aquatiques. Celle-ci travaillerait particulièrement sur le développement d'une aquaculture à grande échelle.

On ne voit pas encore de bassin d'aquaculture au large de Boulogne mais le premier port de pêche français et premier centre européen de transformation des produits de la mer n'y échappera pas. La moitié des produits de la mer consommés aujourd'hui provient déjà de fermes aquacoles. Le pôle de compétitivité Aquimer (valorisation des produits aquatiques) est en train de créer les conditions pour devenir « une plateforme nationale de référence dans ce domaine ».

Pour cela, il compte s'appuyer sur une plateforme d'innovation baptisée « Nouvelles Vagues » qui a été présentée hier à Boulogne. « C'est une opportunité extraordinaire pour nous de bâtir ce projet de plateforme d'innovation », a indiqué Jean-Baptiste Delpierre, président du pôle Aquimer. Elle regroupe des laboratoires de recherche (ANSES, IFREMER, CNRS, Station marine de Wimereux...), monde universitaire (Université du littoral, Université des sciences et technologies de Lille...) et entreprises privées (Roquette, Copalis, Haliomer...), le tout sous la houlette du pôle Aquimer.

Le but de la plateforme sera de « mutualiser les moyens humains, techniques, services associés... » pour développer des projets innovants. Elle reposera sur deux volets : « Un consacré à l'aquaculture et l'autre à la recherche et au développement » a détaillé Thierry Missonnier, directeur du pôle. La station pilote aquacole travaillera sur la sélectivité d'espèces de poissons via la génétique, la maîtrise sanitaire des élevages, le traitement des effluents avec la technique des micro-algues développée par l'entreprise Roquette. Pour la partie recherche et développement, il s'agirait notamment d'aider les entreprises à développer « des méthodes innovantes d'analyse rapide des contaminants que sont le PCB ou les métaux lourds ». •

PAR ROMAIN DOUCHIN

Voir: http://www.lavoixeco.com/actualite/la_une/2011/01/12/article_le-pole-aquimer-cree-les-conditions-pour.shtml