Dans la mise en œuvre de la phase 2 de la politique des pôles de compétitivité (période 2009-2011), le Gouvernement a également souhaité responsabiliser plus fortement les acteurs des pôles. Il a donc opté pour une logique de contractualisation et de contrôle a posteriori. Dans ce cadre, des contrats de performance pluriannuels sont signés entre la gouvernance des pôles, l’État et les collectivités locales. C’est ce que vient de réaliser le pôle de compétitivité Mov’eo…
Fort de 293 membres, 215 projets labellisés (700 millions d’euros en R&D) et 112 projets de R&D retenus pour des financements publics représentant un effort de R&D de 425 millions d’euros et un montant d’aides à hauteur de 190 millions d’euros, le pôle Mov’eo se porte bien. C’est d’ailleurs sur la base de ce bilan que ce dernier vient de signer avec l’Etat et les régions de Basse et de Haute-Normandie et d’Ile-de-France son contrat de performance. En échange d’un programme d’action et des objectifs stratégiques, les signataires se sont engagés sur un soutien financier pluriannuel.

« En termes de financement, ce contrat devrait conduire à un soutien public des projets de Recherche & Développement identique en montant à ce qu’il a été ces dernières années », ont indiqué conjointement Rémi Caron, Préfet de la Région Haute-Normandie, Alain Le Vern, président de la Région Haute-Normandie, Philippe Bonneau, vice-président de la Région Basse-Normandie, Jean-Paul Planchou, vice-président de la Région Ile-de-France et Guy Bourgeois, président par intérim de Mov’eo.

Les projets collaboratifs du pôle sont construits autour de sept domaines d’activité stratégiques : les solutions de mobilité, la sécurité routière, les démonstrateurs et véhicules décarbonés, les impacts environnementaux, les systèmes de stockage d’énergie réversible, les systèmes mécatroniques pour l’électrification du véhicule et les chaînes de traction thermique.

Complément d’information avec Guy Bourgeois, vice-président en charge de l’innovation et président par intérim de Mov’eo au micro de Jacques-Olivier Gasly.

Voir: http://www.drakkaronline.com/article102552.html