Le Gouvernement a rendu public, en date du 1er mars, les résultats du onzième appel à projets de recherche et développement, organisé dans le cadre de la politique des pôles de compétitivité.
76 millions d'euros : c'est la somme qu'apportera l'Etat français pour soutenir 83 nouveaux projets de recherche et développement (R&D), sélectionnés dans le cadre de l'appel à projets annoncé le 13 octobre dernier par les ministres en charge de la politique des pôles de compétitivité. Les projets présentés étaient soumis à une condition essentielle : privilégier un fonctionnement collaboratif, mettant en relation, a minima, deux pôles de compétitivité.

Les résultats de ce onzième appel à projets consacré à la recherche et au développement, en lien avec les pôles de compétitivité, ont été annoncés conjointement par Gérard Longuet, Nathalie Kosciusko-Morizet, Christine Lagarde, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Bruno Le Maire et Eric Besson.

Le financement des projets sera assuré par le fonds unique interministériel (FUI). Le ministère de l'Economie précise que le financement des projets sélectionnés sera complété par les collectivités territoriales et les fonds communautaires (par le biais du Fonds européen de développement régional (Feder)) "à hauteur de 56 millions d'euros".

Ce sont, au total, 185 candidatures qui ont été déposées pour bénéficier de l'appui de l'Etat. Les 83 projets retenus, issus de 52 pôles de compétitivité différents (des groupements d'entreprises ou groupements d'organismes de formation et de recherche), ont en commun :d'avancer des propositions faisant une large place à l'innovation ;de promettre des retombées positives pour l'activité économique.

Des projets innovants pour les secteurs de l'environnement ou de l'énergie

Environnement, transports, énergie, ou encore aéronautique et agriculture, en passant par les technologies de l'information : la liste des 83 projets lauréats met en avant des secteurs particulièrement en prise avec des enjeux d'actualité et des défis d'innovation.

Parmi les lauréats du dernier appel à projet R&D du fonds unique interministériel, on peut signaler le projet "Phytomarc", des pôles Qualiméditerranée et Valorial. Son programme : réussir à développer des extraits de végétaux naturels pour remplacer les pesticides.

Sur la thématique de l'énergie, les pôles Minalogic et Tenerrdis porteront un projet baptisé "Delight", qui doit mettre au point "une solution complète" d'éclairage, c'est-à-dire des systèmes luminaires combinant des solutions d'éclairage traditionnelles et des nouvelles technologies (diodes électroluminescentes (Led) et diodes électroluminescentes organiques (Oled), par exemple).

Un nouvel appel à projets – le douzième dédié à la branche R&D dans le cadre des pôles de compétitivité – doit être annoncé courant mars par les ministres compétents. Les projets seront examinés d'ici à la fin juillet.

Voir: http://www.thewebconsulting.com/media/index.php?2011/03/07/18826-76-millions-d-euros-pour-financer-83-nouveaux-projets-de-poles-de-competitivite