24 septembre 2012

Aerospace Valley intègre la catégorie prestigieuse des pôles très performants selon l'audit indépendant remis au gouvernement en juillet dernier. Fleur Pellerin, invitée par le pôle pour son assemblée générale, en a profité pour détailler la politique de soutien à l'innovation du gouvernement. La ministre a distingué le 500e projet labellisé par le pôle.

Invitée par Agnès Paillard, présidente du pôle Aerospace Valley, Fleur Pellerin, ministre déléguée en charge des PME, de l'innovation et de l'économie numérique, était en déplacement à Toulouse ce lundi 24 septembre à l'occasion de l'assemblée générale du pôle. Elle a remis le trophée du 500e projet labellisé par le pôle, Object's World, porté par la société toulousaine Sigfox.

La ministre a surtout cité en exemple Aerospace Valley, qui vient d'être classé parmi les pôles « très performants », la plus haute catégorie, à l'issue d'une évaluation indépendante des 71 pôles de compétitivité commandée par le gouvernement. Fleur Pellerin a souligné le « chemin parcouru depuis son lancement en 2005 avec près de 750 millions d'euros d'investissements dont un tiers par l'Etat ».

Chiffrer les retombées en nombre d'emplois créés

Les pôles de compétitivité entrent désormais dans leur « ère trois » et ce pour les trois années à venir. Cette nouvelle phase s'appuiera sur « l'innovation, source de chiffre d'affaires et d'emplois ». En clair, une ère des produits après celle des projets. Des instruments de mesure devraient d'ailleurs être mis en place pour mieux chiffrer les objectifs premiers des pôles : la création d'emplois et la commercialisation des produits issus des projets. Fleur Pellerin a confirmé le maintien du crédit impôt recherche pour encore cinq années, avec une dotation supplémentaire de 200 millions d'euros consacrés aux PME pour leur phase de prototypage. Le statut des Jeunes entreprises innovantes ne sera pas non plus remis en cause.

Simplifier l'accès au financement

La ministre, faisant écho aux propos d'Agnès Paillard sur « la multiplication des structures qui peuplent l'univers de l'innovation d'où une déperdition d'énergie par frottements », n'a pas nié « la difficulté des chefs d'entreprise à se retrouver dans le maquis des aides ». La prochaine Banque publique d'investissement (BPI), avec une filiale dédiée au financement de l'innovation, et ses satellites, les BPI régionales, devrait faire figure de point d'entrée unique. La BPI faciliterait l'accès au crédit des petites entreprises, par « des investissements plus patients aux critères de rentabilité moins sévères » que les institutions bancaires classiques. Pour stimuler le marché de l'innovation, près de 2% de la commande publique seront également consacrés aux produits innovants. Enfin, elle a insisté sur la nécessaire coopération entre l'Etat et les régions comme condition de la réussite des pôles.

Croiser les besoins des marchés et l'innovation

De fait, le pôle Aerospace Valley , comptant 560 adhérents, a bénéficié en 2011 d'un financement de 1,6 million d'euros dont 500.000 euros en provenance de l'Etat , 500.000 euros des collectivités territoriales et 600.000 euros issus des cotisations des membres. « Un financement qui devrait rester stable en 2012 », selon Marc Péré, directeur général du pôle.

Côté deniers publiques, Agnès Paillard a émis l'idée d'un conditionnement des derniers versements d'un projet à une synthèse fournie au pôle pour s'assurer du marché potentiel à son terme.

Dans le cas du 500e projet labellisé, porté par Sigfox, premier opérateur mondial bas débit, les applications ne manquent pas, même en dehors du champ aéronautique ou spatial.

Le projet Object's World, doté de 22,8 millions d'euros par le pôle, permettra de développer avec une dizaine d'entreprises des capteurs innovants qui équiperont les objets et participeront à leur communication via le réseau bas débit de l'opérateur toulousain. « Une vraie rupture technologique. Nous sommes les premiers dans le monde dans ce domaine avec d'ores et déjà 40 millions d'euros de commandes pour 2014 », confirme Lucdovic Le Moan, p-dg de Sigfox.

Isabelle Meijers

Voir: http://www.touleco.fr/Fleur-Pellerin-qualifie-de-fleuron-6107.html

Patrick Barbieri
PB VEILLE CONSULTING
L'information au service de l'entreprise

http://www.pb-veille-consulting.com