A l’issue de sa dernière visite de travail et d’inspection qu’il a effectuée dans la wilaya de Sétif, M Moussa Benhamadi, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication a annoncé, entre autres, l’implantation d’un cyber parc à Sétif.

A l’issue de sa dernière visite de travail et d’inspection qu’il a effectuée dans la wilaya de Sétif, M Moussa Benhamadi, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication a annoncé, entre autres, l’implantation d’un cyber parc à Sétif.Une telle décision, si elle vient à temps pour conforter et consolider le volet inhérent notamment aux activités et à la recherche dans un segment aussi sensible et stratégique que celui des technologies de l’information et de la communication, n’en sera pas moins sans jouer un rôle essentiel au niveau de ces wilayas et attester ainsi de la détermination de l’Etat à libéraliser l’économie et par là même, veiller à la mise en place d’un climat favorable à l’investissement.

Dans cette vaste wilaya du pays qui compte un important tissu industriel et n’est pas sans constituer un bassin de population de plus de six millions d’habitants avec les wilayas environnantes, liées par des affinités industrielles de pointe, l’étude d’opportunité qui a été présentée, à l’occasion de cette visite, par les responsables de l’Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques, érige le futur cyberparc de Sétif qui sera relié à celui d’Alger et aux autres techno parcs régionaux, en un véritable espace œuvrant pour le renforcement des grappes industrielles de l’ensemble des wilayas dans la région des hauts plateaux est. Dans ce contexte, et, aux titre des défis et enjeux qu’il est appelé à relever, le cyber parc de Sétif qui doit réussir en tant qu’accélérateur du secteur des TIC en suscitant un accroissement des investissements dans ce secteur aura ainsi pour mission première de favoriser l’expansion des entreprises existantes et faire dans le sens de l’émergence de nouvelles entreprises locales, avec bien sur la production de la capacité d’innovation de la wilaya et celles voisines par des transferts de technologies ainsi que la commercialisation de nouveaux produits et services aux ensembles régionaux.

Autant d’éléments forts qui ont été exposés par le directeur de wilaya de la poste des technologies de l’information et de la communication, lors du dernier séminaire international sur «les clusters et pôles de compétitivité» organisé à Sétif par la Chambre de commerce et qui n’ont pas été sans faire l’objet d’ une attention particulière de tous les participants, siégeant, il est vrai, au niveau d’un futur agropole et technopole, appelé notamment comme il le soulignera à être un espace d’accueil, regroupant des professionnels et des compétences des TIC et favoriser toutes les synergies nécessaires. Le nouveau cyber parc de Sétif, qui s’inscrit en effet dans le cadre d’un plan prévisionnel de mise en place de structures analogues à l’horizon 2015, au niveau des wilaya d’Oran, Annaba, Sidi Bel-Abbès, Constantine, Ghardaïa, Ouargla indépendamment de celui de Sidi Abdellah qui constitue le pilier dans cette stratégie de développement des TIC, reposera sur une infrastructure à la mesure des défis qu’il aura à relever, autant dans la mise en place d’un cadre de travail de qualité que dans l’innovation qu’il induira, sachant que notre pays relève à juste titre le pari des TIC comme élément fort de la croissance. Dans cette formidable dimension qu’il aura à développer, en accueillent notamment des entreprises, pas moins de 4 grandes universités implantées au cœur de ce bassin, des instituts et entres de la formation professionnelle, des centres de réflexion et de développement de même que des sociétés services et de support aux entreprises, le futur cyber parc de Sétif impulsera ainsi au plus fort la dynamique économique que connaît déjà cette région
 
F. Z.

Voir: http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/14331